Ask Archy : l’outil de médiation numérique du Centre Pompidou Metz au cœur de l’exposition « Face à Arcimboldo »

Archy, c’est le nom du nouveau dispositif de médiation spécialement conçu pour l’exposition Face à Arcimboldo, au Centre Pompidou Metz. Ce chatbot, ou agent conversationnel, est de plus en plus prisé par les institutions culturelles, et pour cause ! Laissez-nous vous retracer l’origine et le déroulé de notre partenariat avec le prestigieux établissement de culture et d’art. 

Les enjeux et objectifs du dispositif numérique

 

Premièrement, le Centre Pompidou Metz avait un important sujet de stratégie numérique et d’approfondissement de ses outils. Le chatbot Archy, que nous avons développé, s’intègre dans ce plan de refonte générale.

Doté d’algorithmes de reconnaissance visuelle et de traitement du langage naturel, Archy a la capacité de détecter les œuvres prises en photo par le visiteur. Une fois reconnue, il propose une conversation créée spécifiquement par notre équipe pour 40 œuvres de l’exposition. Cette action permet de créer du lien avec le public, mais aussi de lui proposer des éléments de contexte.

L’enjeu était de proposer un outil adapté à une scénographie tout à fait particulière. Avec des cartels informatifs qui se situent sur le mur en face des œuvres, l’équipe du Centre Pompidou Metz était consciente des difficultés que cela pouvait engendrer au sujet de l’accessibilité de l’exposition. C’est en ce sens que nous avons pensé l’outil : le visiteur prend une photo de l’œuvre et obtient des informations sur cette dernière à travers le chatbot.

Chatbot doté d'algorithme de traitement du langage naturel

“En travaillant étroitement avec Ask Mona, nous avons voulu donner une impulsion supplémentaire à notre stratégie de développement numérique. En racontant des histoires autour des œuvres d’art, le chatbot Archy est un outil de démocratisation culturel et s’adapte à une scénographie particulière” – Pierre Wilk, Responsable du pôle des Publics du Centre Pompidou-Metz

Notre dispositif se voulait également inclusif et fédérateur vis-à-vis du maillage territorial et du réseau local. Nous avons choisi de collaborer avec le Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné, pour bâtir un projet pédagogique et pré-professionnalisant pour les élèves de la classe d’art dramatique. Grâce à un travail sur la voix, les étudiants ont ainsi pu assurer l’interprétation des textes. Ensuite, les élèves de la classe de musique assistée par ordinateur ont effectué l’enregistrement des pistes audio du dispositif.

Outil numérique de reconnaissance visuelle

Archy, une réussite à tous les niveaux.

  

Le dispositif a naturellement inclus une dimension d’accessibilité très forte puisqu’il propose également une alternative audio à destination des personnes en situation de handicap visuel. Le Centre a également présenté l’application à des personnes en situation de cécité : des échanges riches et particulièrement constructifs ont permis d’identifier des perspectives d’évolution.

L’application est quotidiennement utilisée et répond donc à un réel besoin visiteur. À travers les diverses études des retours, nous voyons un taux de participation en constante augmentation : en moyenne +51% de nouveaux utilisateurs par mois et 98% des contenus de médiation du dispositif sont explorés par les visiteurs.

“Avant le projet avec Ask Mona, nous mettions à disposition des outils de médiation et d’informations qui reposaient uniquement sur une équipe de médiateurs présents sur place pour renseigner le public sur les œuvres. Notre proposition avait ses limites et notamment dans le cadre de cette proposition scénographique, c’est pourquoi, nous avons fait appel à Ask Mona” déclare Pierre Wilk, Responsable du pôle des Publics du Centre Pompidou-Metz

Outil numérique de médiation au Centre Pompidou Metz

Enfin, l’image de l’institution et son positionnement en termes d’innovation sont positivement impactés par ce dispositif. À ce titre, Le Centre Pompidou-Metz vient d’être nominé aux Remarkable Venue Awards pour devenir le Best Museum 2021 par la plateforme Tiqets.

Une collaboration sur le long terme 

 

Après avoir entendu parler d’Ask Mona par la DRAC Grand-Est, et suite à des premiers échanges fructueux, nous avons posé les bases de notre collaboration, déterminé la méthode de travail et réparti les périmètres d’action. Plus qu’une simple prestation technique, nous avons voulu inscrire notre action sous le prisme du partenariat dans le temps long. Aujourd’hui, les équipes d’Ask Mona analysent de manière hebdomadaire les échanges pour déterminer les éventuelles améliorations possibles. Les statistiques de connexion, de durée d’utilisation, de nombre d’interactions sont répertoriées et analysées afin de tirer des enseignements pour les développements futurs

Vous souhaitez en découvrir plus ? Allez voir notre vidéo sur ce dispositif avec l’intervention de Pierre Wilk, responsable du pôle des publics et Valentin Schmite, co-fondateur d’Ask Mona.

Vous avez un projet ? Contactez-nous et voyons ensemble comment nous pouvons le mettre en œuvre.