Maintenir le lien entre la culture et son public: Ask Mona se mobilise

Chez Ask Mona, nous sommes sensibles à la diffusion de la culture par tous les moyens. Cette période exceptionnelle nous contraint à ne plus franchir les portes des institutions culturelles. Pourtant, s’il est vital de rester chez soi, il faut supporter le confinement et s’aérer l’esprit. Ask Mona a souhaité participer à l’effort collectif et continuer de rendre la culture accessible au plus grand nombre.

 

Entrez dans notre musée imaginaire !

 

À la manière d’André Malraux, le Musée Imaginaire propose depuis le 27 mars des pérégrinations numériques culturelles. Chaque semaine, les internautes francophones sont invités à cheminer à travers une sélection d’œuvres emblématiques. Une manière ludique et pédagogique de faire découvrir la culture aux petits et grands, en restant chez soi.

Une initiative gratuite qui a séduit de nombreux lieux culturels. Fermés pour cause de pandémie, ce projet leur a permis de gagner en visibilité et entretenir le lien avec le public:

“Nous avons proposé à des centaines de musées de nous envoyer leurs œuvres d’art préférées, étonnantes, décalées ou fétiches. Et ils ont répondu favorablement ! Nous avons reçu des réponses enthousiastes qui nous ont permis de bâtir un format innovant pour découvrir la richesse des musées de l’Europe entière” déclare Valentin Schmite, co-fondateur de chez Ask Mona.

Vous pouvez accéder au Musée Imaginaire en cliquant ici. Vous n’avez pas Messenger ? Rendez-vous sur le site askmona.fr et cliquez sur la bulle “Parlez à Mona” en bas à droite de votre écran.

Pour en savoir plus, vous pouvez également lire l’article d’Alexia Guggémos dans le Huffington Post.

Bonne balade !

Illustration du Musée imaginaire

Le chatbot d’information, un canal de communication efficace en temps de crise

 

Mais nous ne nous arrêtons pas là. Nous avons également accompagné nos clients pour mettre en place dans un premier temps une communication de crise sur la fermeture des lieux et les modalités de remboursement de leurs billetteries.

Par la suite, nous avons imaginé des moyens de faire vivre leurs collections de manière numérique. Par exemple, avec la Fondation Louis Vuitton, nous avons mis en place un module permettant de proposer des œuvres de la collection permanente en fonction des envies des internautes en temps de confinement. Il est accessible depuis Facebook Messenger ou directement sur la page des collections.

La page des collections de la Fondation Louis Vuitton sur laquelle le chatbot propose une découverte des oeuvres en fonction des envies


Et sinon, découvrez à distance certains lieux culturels grâce à nos dispositifs de médiation

 

Enfin, une bonne partie de nos dispositifs ont été pensés pour fonctionner à distance. Nous vous proposons ici une petite sélection de ballades virtuelles et de jeux permettant de découvrir la richesse de notre culture.

  • Si vous êtes d’humeur spirituelle, nous vous invitons à découvrir le chatbot de la ville de Bourges, Jean Lécuyer. Il vous soufflera les secrets des vitraux de la cathédrale de Bourges. Époustouflant ! :point_right: https://bit.ly/2U9lwG5
  •  Si vous êtes d’attaque pour découvrir le Moyen-Âge, n’hésitez pas à parler à Adam. Il vous proposera un jeu, pour vous faire découvrir le Musée de Cluny. :point_right: https://bit.ly/2Ww583K
  • Envie de vitesse et de sensations fortes ? Que diriez-vous de partir faire un tour (virtuellement) au Château de Compiègne. « En voiture Simone » vous guidera dans la magnifique exposition consacrée aux concept-cars.
    :point_right: https://bit.ly/2Wt78tx
  • Enfin, si l’heure est au souvenir, n’hésitez-pas à parler à Ask Marion, le chatbot du circuit Bataille de la Marne 1914. Idéal pour plonger dans la mémoire de la Première Guerre mondiale et découvrir des lieux emblématiques de cette bataille.
    :point_right: https://lnkd.in/dqfgpsA

Plus que jamais, nous sommes tous mobilisés pour faire vivre la culture dans chaque foyer. Les outils numériques sont une chance exceptionnelle pour créer du lien entre les institutions et leurs publics dans un moment charnière. Restons chez nous mais restons connectés.